Archives par étiquette : ski de randonnée

Les Italiens

Je milite pour avoir un jour férié pour mon anniversaire ! En attendant, un RTT, et direction la Grande Casse avec Ariane et SebV ; il y avait bien plus de neige qu’en 2009, mais on avait les skis, et on a fait escale pour quelques brèves heures de sommeil dans le nouveau refuge construit par Philou. C’était bien cool 🙂

Le plus dur ? La descente béton des Grands Couloirs à ski…

Ski sur le toit de l’Europe

(enfin, ça dépend où on arrête l’Europe)Mont Blanc

A la demande générale, pour vous faire patienter en attendant la neige, voilà la clôture de la saison 2013-2014, le 7 juin dernier avec un petit Mont Blanc improvisé.

Un film par Ariane 🙂

Les photos sont là : http://www.gamby.org/piwigo/index.php?/category/804

La Haute Route Chamonix – Arolla, v14

7 jours de ski au pied des géants 🙂

Je me souviens… du Val Maira

Bientôt dans les bacs 😉

En attendant voilà notre itinéraire de ce petit raid sympa de 5 jours : http://www.visugpx.com/?i=1395607020

La Petite Moucherolle, entre mer & montagne ?!

Y’a plus de photos de montagne avec toutes ces inaugurations ?

Si si, rassurez-vous, samedi dernier à la faveur d’une mer de nuages qui n’a laissé aucune chance aux lugeux, c’était la banane quand nous sommes passés côté soleil à la Petite Moucherolle avec Guillaume et SebL ; Ariane n’a pas eu cette chance le lendemain aux Allières, mais on s’est bien défoulés quand même 😉

Blagues papillottes… à méditer !

En marge de quelques sympathiques sorties ski de fond, ski d’rando & luge dans le Vercors, la saison des blagues papillottes a démarré vivement ce dimanche après-midi.

Je vous passe celles qu’on a pas compris, mais on retiendra :

  • Moins tu auras de nécessités, plus tu auras de liberté (proverbe français)
  • Lorsque les hommes travaillent ensemble, les montagnes se changent en or (proverbe chinois)
  • Les soucis enlaidissent, c’est la joie qui fait fleurir (proverbe berbère)
  • Dis moi d’abord ce que tu veux être, puis fais ce qu’il faut pour le devenir (Epictète)
  • Apprends comme si tu devais vivre pour toujours et vis comme si tu devais mourir ce soir (proverbe tibétain)
  • La nature fait les choses sans se presser, et pourtant tout est accompli (Lao Zi)
  • Celui qui déplace les montagnes, c’est celui qui commence à enlever les petites pierres (Confusius)

 

Larche – Monêtier les Bains, un voyage à ski

A nos premières vacances, en rêvant aux prochaines…

Quelques chiffres : 11.000 m de dénivelé entre 1500m à Plampinet et les 3000m du Pic Laurianne, 185 km pour 36h de montée et 14h de descente (sans les pauses…), tout ça pour 220€.

C’est un raid à ski dans la lignée des grands raids qui marquent une vie de skieur. Ce sont 9 jours à jouer à saute mouton entre France et Piémont, dans des conditions hivernales rendues difficiles par le froid chaque jour à peine moins vif et une nivologie, ma foi, délicate.

Les analphabètes pourront avoir un aperçu du raid en images.

Qui sommes nous ?
Laurianne
est la première à avoir signé pour le raid. Si certains sont des faux débutants toute leur vie, ce n’est pas son cas et seul un sac à viande en coton affichant peu fièrement 380g au compteur révèleait une relative inexpérience de grande itinérance à ski. Ca se travaille 😉
Jeanne
, toujours à 200% et avec une forme de 20 sur 10 au compteur même à jeun, est aussi dans son élément sur les skis mais troque néanmoins des Diamirs contre des Low Tech le premier jour du raid. Future voisine !
Cyril
, l’homme des Hautes Alpes, fin connaisseur du milieu naturel, qui vient gratuitement avec nous à la condition qu’on déchausse dans son jardin. Validé ! Se déplace avec 30 litres pas pleins sur le dos et a toujours la pêche pour tracer…
Et Nicolas, instigateur de cette aventure, marchant dans les pas du formidable Nice-Briançon 2003. Remercie ses camarades d’épopée dans les Alpes du Sud, la météo de la fin du raid, et son GPS qui a tenu bon dans les moments critiques

J-2 – en direct de Météo France, jeudi 9 février 2012
Chaque jour les bulletins Nivo de l’ensemble des Alpes tombent vers 16h dans ma boîte mail. Les modèles météo sont compilés tous les soirs dans 27″ de LCD. Incertitude et solitude, la prévision pour le vendredi 10 février est franchement mauvaise sur l’Ubaye avec de grosses chutes de neige surtout sur la frontière et un important vent du Nord. Bref, risque 4, toutes les orientations sont les plus concernées. Ailleurs, ce n’est pas mieux…
Continuer la lecture

A Ski chez les Berbères

C’est le voyage à ski du printemps 2011, quelques virages chez en Afrique et le tour est joué.

Les photos, ça se passe ici

Chamonix-Zermatt-MontRose, en détail

Voir aussi : Chamonix-Zermatt-MontRose, en brefLes photos prises par Anne et Vincent

La Dream’Team

Vincent, vice champion du monde de sauter, en roulé boulé, dans un train en marche (le champion c’est moi, souvenir d’un séjour dans les fjords…). Découvrant de manière fortuite que son agenda de la semaine ne comporte que des RV facultatifs, il se permet de soudoyer les refuges à la dernière minute pour avoir une petite place à nos côtés ! Aurait des vues sur l’Alaska pour garder les enfants faire de la montagne pendant que sa femme y travaille.

Anne, la terreur du Vieux Campeur Lyonnais qu’elle a dévalisé tout au long de l’hiver et contraignant parfois les vendeurs à lui céder du matériel enfant (c’est moins lourd) ; elle m’en a gentiment ramené deux mousquetons d’à peine 23 grammes, vague paiement de dette par rapport à mes skis de fond _véritables bijoux familiaux_ qui ont fini leur vie sous ses pieds à une journée de ski de toute occupation humaine, dans le Vercors l’an dernier. Réconciliée avec les loukoums.

Nico, votre serviteur, qui a porté la corde tout le raid et a regretté tout le long son appareil photo, tellement c’était beau (maintenant c’est réparé !). Un gros tiers de chef de la petite bande, se réservant la place de choix du milieu lors des descentes encordées ! Toujours Voironnais, au cœur des Alpes, le pays de la Chartreuse !

Entre refuge, cabanes, rifugio et Hütte

Refuge du Trient

A 3170m, c’est haut perché pour une première étape mais tout se passe bien avec l’altitude. Depuis mon précédent passage en 94′, une extension a été construite avec des vitrages 16/9ème, du grand cinéma pour le coucher de soleil sur les Aiguilles Dorées, l’Aiguille du Tour, etc. Continuer la lecture

Chamonix-Zermatt-MontRose, en bref

Avril 2010. 7 jours de beau temps entre la France, l’Italie et surtout la Suisse, pour un des plus célèbres raids à ski de rando des Alpes (parce qu’il le vaut bien) : C’est Chamonix-Zermatt, agrémenté de deux jours au Monte Rosa.

Voilà quelques photos prises par Anne et Vincent, que je remercie pour leur fraiche et délicate compagnie !

Et pour finir, grâce à Skitour, l’itinéraire comme si vous y étiez :

Raid : Nice – Briançon à ski de randonnée

il existe un monde d’espace, d’eau libre, de bêtes naïves où brille encore la jeunesse du monde et il dépend de nous, et de nous seuls, qu’il survive.

Samivel

Gialorgues, 11 mars 2003, un mardi après-midi.

Le fidèle réchaud à alcool (cf. note 0) a tourné tout l’après-midi, délivrant imperturbablement toutes les demi-heures à trois-quart d’heures son litre et demi de thé tantôt Earl Grey, tantôt au citron. On ne lui laissera pas de répit et on enchaînera sur les soupes, trois bols chacun ce soir, puis sur les nouilles chinoises rallongées avec de la purée et, suprême délice, avec une petite boîte de thon à l’huile d’olive abandonnée ici par des randonneurs.

Belle étape aujourd’hui, presque alpine ; les crampons en avaient marre d’être trimbalés depuis déjà 4 jours, alors on leur a fait une petite sortie pour passer du vallon de Demandols
au Bolofré. Le piolet en a aussi profité, ça permet de faire des révisions : « Eh, Coco, un piolet ça se plante » – « Mais, Nico, on va pas tomber là ! ». Trois sommets pour le prix d’un, un pique-nique qui se prolonge au soleil, le tout en bonne compagnie : on peut l’aimer la vie…

Continuer la lecture

Alpes de Lyngen, le ski dans les fjords norvégiens

Vous rêviez de skier à la mer, on l’a fait !

Vous verrez, ça fait un peu old school ces photos. Mais bon, c’est de l’argentique numérisé à la hâte au début du 21ème siècle…