Archives de catégorie : Grands voyages

Suisse, Allemagne, Autriche & Slovénie !

Retour, en images, sur la grande virée de l’été : traversée de l’Autriche en vélo-sacoches, avec intro en Suisse/Allemagne, et finish à Ljubljana en Slovénie.
http://www.visugpx.com/AhyN7meCBy

 

 

La Grande Traversée du Zanskar – août 2014

Un itinéraire astucieux, du sur-mesure déjouant les dernières avancées des routes qui bientôt permettront de faire la traversée Lamayuru/Darcha en 4×4 ou vtc…

Je vous laisse voyager en images et retrouver la sélection élargie ici : http://www.gamby.org/piwigo/index.php?/category/828 .

L’itinéraire détaillé est visualisable à cette adresse :

La Haute Route Chamonix – Arolla, v14

7 jours de ski au pied des géants 🙂

Je me souviens… du Val Maira

Bientôt dans les bacs 😉

En attendant voilà notre itinéraire de ce petit raid sympa de 5 jours : http://www.visugpx.com/?i=1395607020

Kirghizstan 2013

Toutes les photos ici : http://www.gamby.org/piwigo/index.php?/category/511 et je vous offre l’option gratuite de la visualisation sur la mappemonde.

… et si vous voulez voyager un peu plus sérieusement, les Langlais en vadrouille vous accueillent sur Tsagaventure avec le film culte « 10 roues au Kirghizstan ».

Le trek :

P. comme Padjelanta

Monsieur Nicolas, épelez moi P.A.D.J.E.L.A.N.T.A. !

Si vous ne voulez pas tout lire, et ça se comprend, filez sur les photos + cartes, sur la galerie et sur le film d’Ariane ; les photos, ce sera pour un peu plus tard 😉

P. comme Padjelanta

La Padjelantaleden, c’est le tour du Sarek, le mythe de randonnée nordique suédois pour ceux qui n’ont pas le courage de s’engouffrer dans le cœur du massif avec leur tente pour seul refuge les jours de beau temps mais aussi ceux de tempête.

Pulka

La Pulka est un petit traîneau qu’on traîne (comme son nom l’indique) derrière nous. Au début du raid, pour descendre sur le grand lac depuis Ritsem, c’est marrant. Ça descend. Sur le grand lac, tout roule, c’est sensiblement plat. Dès qu’on remonte de l’autre côté du lac Akkajaure, ça se corse, ça pèse, c’est lourd et les écailles des skis de fond ne suffisent plus. On met les peaux, mais c’est toujours aussi lourd. Ceci dit, ça s’arrange au fil des jours. Commentaire : le « on » est typiquement masculin, vire plus ou moins au féminin dans quelques descentes mais pas seulement, à une fréquence variable selon la pulka. Continuer la lecture

Suède : le film du tour du Sarek