Archives par étiquette : Ariane

Les Italiens

Je milite pour avoir un jour férié pour mon anniversaire ! En attendant, un RTT, et direction la Grande Casse avec Ariane et SebV ; il y avait bien plus de neige qu’en 2009, mais on avait les skis, et on a fait escale pour quelques brèves heures de sommeil dans le nouveau refuge construit par Philou. C’était bien cool 🙂

Le plus dur ? La descente béton des Grands Couloirs à ski…

Ski sur le toit de l’Europe

(enfin, ça dépend où on arrête l’Europe)Mont Blanc

A la demande générale, pour vous faire patienter en attendant la neige, voilà la clôture de la saison 2013-2014, le 7 juin dernier avec un petit Mont Blanc improvisé.

Un film par Ariane 🙂

Les photos sont là : http://www.gamby.org/piwigo/index.php?/category/804

La Pointe du Sifflet en pocket film

Ariane, forte de son succès au concours Pocket Film du festival du cinéma de montagne de Grenoble, a pris quelques minutes pour monter les images d’une petite sortie dans la neige à la Pointe du Sifflet. Merci !

(c) Tsaga

P. comme Padjelanta

Monsieur Nicolas, épelez moi P.A.D.J.E.L.A.N.T.A. !

Si vous ne voulez pas tout lire, et ça se comprend, filez sur les photos + cartes, sur la galerie et sur le film d’Ariane ; les photos, ce sera pour un peu plus tard 😉

P. comme Padjelanta

La Padjelantaleden, c’est le tour du Sarek, le mythe de randonnée nordique suédois pour ceux qui n’ont pas le courage de s’engouffrer dans le cœur du massif avec leur tente pour seul refuge les jours de beau temps mais aussi ceux de tempête.

Pulka

La Pulka est un petit traîneau qu’on traîne (comme son nom l’indique) derrière nous. Au début du raid, pour descendre sur le grand lac depuis Ritsem, c’est marrant. Ça descend. Sur le grand lac, tout roule, c’est sensiblement plat. Dès qu’on remonte de l’autre côté du lac Akkajaure, ça se corse, ça pèse, c’est lourd et les écailles des skis de fond ne suffisent plus. On met les peaux, mais c’est toujours aussi lourd. Ceci dit, ça s’arrange au fil des jours. Commentaire : le « on » est typiquement masculin, vire plus ou moins au féminin dans quelques descentes mais pas seulement, à une fréquence variable selon la pulka. Continuer la lecture

Suède : le film du tour du Sarek