Archives par étiquette : Ariane

La Pointe du Sifflet en pocket film

Ariane, forte de son succès au concours Pocket Film du festival du cinéma de montagne de Grenoble, a pris quelques minutes pour monter les images d’une petite sortie dans la neige à la Pointe du Sifflet. Merci !

(c) Tsaga

Vélo glaciaire

image

image

Incroyable mais vrai, Nico sur un glacier sans piolet, ni crampons ni les 2 broches réglementaires. Et ce qui est pratique avec les petites crevasses c’est que c’est pile la bonne taille pour y garer la bicyclette 😉

Journées du patrimoine 2012

Alors que le tout Paris s’émerveille devant l’Elysée et que les Voironnais se pressent aux Caves de la Chartreuse, les Journées du Patrimoine 2012 nous ont permis de visiter les Aiguilles d’Arves, patrimoine naturel par excellence. Un peu comme le Cervin de Zermatt, d’Albiez ou de l’autre bout des Alpes, ces Aiguilles d’Arves ont une allure certaine et on ne peut pas les rater, ni hésiter sur leur dénomination…

Bref, après quelques hésitations sur le programme entre la Centrale et la Septentrionale, voire les deux (une le samedi, l’autre le dimanche), nous nous contentons de la très sympathique « Tête de Chat » et dans le cas présent l’oreille Sud.

Avec une semaine d’avance, ce fut un très beau WE d’automne et nous nous félicitons d’avoir préféré l’option « refuge » au bivouac initialement imaginé tant l’accueil et la gastronomie furent à la hauteur des lieux 😉

 

Raid : Nice – Briançon à ski de randonnée

il existe un monde d’espace, d’eau libre, de bêtes naïves où brille encore la jeunesse du monde et il dépend de nous, et de nous seuls, qu’il survive.

Samivel

Gialorgues, 11 mars 2003, un mardi après-midi.

Le fidèle réchaud à alcool (cf. note 0) a tourné tout l’après-midi, délivrant imperturbablement toutes les demi-heures à trois-quart d’heures son litre et demi de thé tantôt Earl Grey, tantôt au citron. On ne lui laissera pas de répit et on enchaînera sur les soupes, trois bols chacun ce soir, puis sur les nouilles chinoises rallongées avec de la purée et, suprême délice, avec une petite boîte de thon à l’huile d’olive abandonnée ici par des randonneurs.

Belle étape aujourd’hui, presque alpine ; les crampons en avaient marre d’être trimbalés depuis déjà 4 jours, alors on leur a fait une petite sortie pour passer du vallon de Demandols
au Bolofré. Le piolet en a aussi profité, ça permet de faire des révisions : « Eh, Coco, un piolet ça se plante » – « Mais, Nico, on va pas tomber là ! ». Trois sommets pour le prix d’un, un pique-nique qui se prolonge au soleil, le tout en bonne compagnie : on peut l’aimer la vie…

Continuer la lecture