Le Pays Voironnais prend le bus

A peine rentré d’un petit bivouac sur les crêtes de Chartreuse, et avant le déménagement de Guillaume & Flo, quelques petits petits fours sont au programme à l’occasion de l’inauguration de la desserte bus du collège de Chirens dont les travaux ont été réalisés cet été !

Nico passe son CACES

A la faveur d’un WE fort humide, et prétextant un coup de main sur la façade de SebV, j’ai réussi avec les honneurs mon CACES samedi dernier…

image

Neige d’octobre : sale temps pour les géraniums !

L’automne bat son plein, mais déjà la neige est là. En attendant que la saison de ski de rando commence, je mets le chauffage… en plumes de canard !

Pilier Sud du Mont Aiguille

Souhaitant repérer la descente et blinder la stratégie de la collective fleuve du CAF sur la Voie Normale du Mont Aiguille prévue le lendemain, nous nous dirigeons avec Nicol@s en direction du Pilier Sud qu’il n’a jamais fait et qui est, somme toute, abordable dans la mesure où ayant été ouvert en artif’, les passages les plus difficiles sont très bien équipés (de pitons d’époque et de spits de 8).

Au final, un bel itinéraire louvoyant astucieusement à travers la paroi, sur un rocher qui a fait la réputation du Mont Aiguille : beau de loin, moche de près 😉

Toutes les photos ici

 

 

Séminaire d’automne escalade-rando dans le Queyras

Symbole du début de l’été indien, les mélèzes dorées furent cette année encore une invitation à un excellent séminaire d’automne grimpe & rando avec Vincent. Un petit nombre d’individus durement sélectionnés, également conviés, regretteront Continuer la lecture

Vélo glaciaire

image

image

Incroyable mais vrai, Nico sur un glacier sans piolet, ni crampons ni les 2 broches réglementaires. Et ce qui est pratique avec les petites crevasses c’est que c’est pile la bonne taille pour y garer la bicyclette 😉

Les travaux de l’an prochain

Au programme de mes travaux Pays Voironnais de 2013 et 2014, la rénovation et l’extension d’un bâtiment d’hébergement de 176 lits sur le site de la Brunerie (ex-Creps) à Voiron. Le dossier a été validé la semaine dernière, mais l’essentiel reste à faire 😉

Il manquerai presque une chaufferie bois pour que ce soit parfait, mais avec l’isolation qu’on va y mettre, on aura (presque) pas besoin de gaz (russe).

Et dans l’histoire, je fais quoi, puisque je monte pas les moellons, je fais pas les plans, et c’est pas moi qui paie ? Le titre c’est chef de projet travaux, et plus précisément chargé d’opérations (prenez un peu d’aspirine avant de lire la fiche métier si vous voulez en savoir plus)

Pour la revue de press : DL 27 09 12 Validation par les élus de l’avant projet de travaux restructuration extension à La Brunerie

Journées du patrimoine 2012

Alors que le tout Paris s’émerveille devant l’Elysée et que les Voironnais se pressent aux Caves de la Chartreuse, les Journées du Patrimoine 2012 nous ont permis de visiter les Aiguilles d’Arves, patrimoine naturel par excellence. Un peu comme le Cervin de Zermatt, d’Albiez ou de l’autre bout des Alpes, ces Aiguilles d’Arves ont une allure certaine et on ne peut pas les rater, ni hésiter sur leur dénomination…

Bref, après quelques hésitations sur le programme entre la Centrale et la Septentrionale, voire les deux (une le samedi, l’autre le dimanche), nous nous contentons de la très sympathique « Tête de Chat » et dans le cas présent l’oreille Sud.

Avec une semaine d’avance, ce fut un très beau WE d’automne et nous nous félicitons d’avoir préféré l’option « refuge » au bivouac initialement imaginé tant l’accueil et la gastronomie furent à la hauteur des lieux 😉

 

A la Une de l’ANENA

Une photo sympa by Nico à la Une de la dernière revue de l’ANENA : une avalanche d’été à la Tête des Fétoules, prise en montant à la Bérarde en fin d’une belle journée de pleine lune, le 2 juin dernier…

C’est l’occasion de découvrir ou redécouvrir le travail de cette association en terme de prévention du risque d’avalanches, presque voisine de palier de mes années d’étudiant grenoblois !

40 brins…

40 sucres, 40 jours… et le tour est joué !

Vous êtes les bienvenus pour déguster le Génépy des Quirlies 2012, ici ou là haut, dans les bacs à partir du 21 septembre 2012 🙂

Authentique : le véritable carnet de bord des Gaudins qui s’installent à la montagne

Carnet de bord des Gaudins qui s’installent à la montagne

 **12 Août**

Nous avons emménagé aujourd’hui dans notre nouvelle maison, dans une Maurienne ensoleillée. Cet endroit est vraiment magnifique. Les montagnes sont majestueuses. Je suis impatient de les voir couvertes de neige.
J’adore cet endroit !

**14 Octobre**

La Maurienne est l’endroit le plus beau de la planète. Les feuillages passent par toutes les nuances du rouge et de l’orange. Je suis allé en promenade dans ces belles montagnes et j’ai aperçu des cerfs. Ils sont tellement gracieux. Ce sont sans doute les animaux les plus merveilleux de la Création.
J’ai l’impression d’être au Paradis.
J’adore cet endroit !

**11 Novembre**

Bientôt l’ouverture de la chasse au cerf. J’ai du mal à imaginer qu’on puisse tuer des créatures aussi adorables. J’espère qu’il va bientôt neiger.
J’adore cet endroit !

** 2 Décembre**

Il a neigé cette nuit. Au réveil, j’ai vu que tout était recouvert de blanc. On dirait une carte postale. Nous sommes sortis pour déblayer la neige sur les marches et nous avons dégagé le chemin d’accès à la pelle. Nous avons fait une bataille de boules de neige (j’ai gagné !), mais quand le chasse-neige est passé, nous avons dû reprendre
les pelles.
Quel endroit merveilleux !
J’adore la Maurienne !

** 12 Décembre**

Encore de la neige cette nuit. J’adore ! Le chasse-neige nous a fait une farce en encombrant le chemin…
J’adore cet endroit !

** 19 Décembre**

Encore de la neige cette nuit. Je n’ai pas pu aller travailler. Le chemin était obstrué par la neige. Je suis exténué à force de pelleter.
Enfoiré de chasse-neige !

** 22 Décembre**

Cette merde blanche est encore tombée toute la nuit ! J’ai des ampoules plein les mains à cause de la pelle. Je suis sûr que le chasse-neige est planqué dans le virage et attend que j’aie dégagé le chemin.
Le connard !

** 25 Décembre**

Joyeux Noël de merde ! Encore cette saloperie de neige ! Si seulement je pouvais mettre la main sur le fils de pute qui conduit le chasse-neige ! Ma parole, je lui fais la peau à ce sale con ! Je me demande pourquoi ils n’ont pas rajouté du sel sur la route, pour faire fondre cette putain de glace de mes deux !

** 27 Décembre**

Encore cette merde blanche, la nuit dernière ! Je suis resté enfermé 3 jours, sauf pour dégager le chemin à chaque passage du chasse-neige. Je ne peux plus aller nulle part. La voiture est enfouie sous un tas de neige. Le gars de la météo dit qu’on doit encore s’attendre à 25cm de merde cette nuit !
Vous avez une idée de combien de pelletées ça représente, 25 cm de neige ?

** 28 Décembre**

Cette tarlouze de météorologue de mes deux s’est encore foutue dedans ! Cette fois, c’est plus de 80 cm qu’il est tombé ! A ce train là, ça ne fondra pas avant l’été ! Le chasse-neige est resté coincé sur la route et l’autre burne est venue à la porte, pour m’emprunter une pelle ! Après lui avoir raconté que j’avais déjà bousillé 6 pelles en dégageant la putain de neige qu’il balançait dans mon allée, je lui ai cassé la dernière qu’il me restait sur sa sale gueule !

** 4 Janvier**

J’ai quand même pu sortir aujourd’hui. Je suis allé au magasin acheter de la nourriture, et sur le chemin du retour, un con de cerf est venu s’encastrer dans l’avant de ma voiture ! Résultat des courses : 3 000 balles de dégâts ! On devrait massacrer ces putains de bestioles ! Je croyais que ces abrutis de chasseurs les avaient toutes exterminées en novembre !
.
.
.
** 3 Avril**

J’ai conduit la voiture au garage, en ville. Vous me croirez si vous voulez, ma bagnole est toute rouillée, à cause de cette saloperie de sel que ces enculés ont mis partout sur la route !
.
.
.
** 10 Mai**

Les déménageurs sont là.
On retourne à Grenoble.

Nicolas GAMBY, ingénieur territorial INPG – CV

télécharger mon CV en PDF : cv_gamby_ingenieur_territorial_2015

Chef de projets travaux – gestion technique

ingénieur territorial – 13 ans d’expérience

Nicolas GAMBY
Né en 1977
Permis B

Prallières
38700 Le Sappey en Chartreuse, France
mobile : (33) 6 51 47 5neuf 97
nicolas att gamby.org
http://www.gamby.org

Expérience professionnelle – conduite d’opérations

      • Gestion de marchés publics

        • Pratique du code des marchés publics, loi MOP, CCAG PI/Tx
        • Exécution de marchés de prestations intellectuelles et de travaux
        • Elaboration des pièces administratives et techniques des marchés, publication des avis d’appels publics à concurrence, analyse des offres, notifications, validations, réceptions
        • Procédures adaptées et formalisées (appels d’offres ouverts, marchés négociés)
      • Encadrement et responsabilités

        • Encadrement fonctionnel de collaborateurs : techniciens, assistantes
        • Animation du réseau d’acteurs :
          • Elus, services internes, partenaires externes
          • Programmiste, architecte, bureaux d’études spécialisés (thermique, fluides, structure…), contrôleur technique, coordinateur sécurité, géotechnicien, géomètre
          • Entreprises de travaux : bâtiment, travaux publics
        • Préparation et exécution budgétaire des opérations
        • Responsabilité de l’opération dans sa globalité : objectifs, planning, budget, sécurité…

         

  • Chargé de travaux déchets, ICPE et délégations
    Grenoble Alpes Métropole
    (440 000 hab) – depuis 2013
    www.lametro.fr 

    Grenoble Alpes Métropole

        • Mise aux normes des déchèteries (22 sites – 106 000 t/an) : audit, suivi réglementaire ICPE 2710, travaux
        • Conduite d’études pour la réhabilitation ou la reconstruction de sites : Claix/Varces, St Martin d’Hères/Gières, Echirolles, Sassenage, Vizille, …
        • Travaux du centre de compostage de Murianette
  • Chef de projets travaux
    Communauté d’Agglomération du Pays Voironnais (92 000 hab.) – 2007 > 2013 (6 ans)CAPV
    www.paysvoironnais.com

    • Principaux projets
      • Diagnostic et propositions d’amélioration de la défense incendie (14 communes)
      • Photovoltaïque (3 toitures), chaufferies bois (2 réalisations)
      • Performance énergétique : division par 10 de la consommation d’un ensemble de 48 logements + bureaux (2000 m² – 2,5 M€ – travaux en site occupé)
      • Aménagements intérieurs dans des établissements recevant du public
      • Construction bois : hangar pour plaquettes forestières (800 k€), recyclerie – ressourcerie de 1300 m² (1,6 M€)
      • Viabilisation de zones d’activités – urbanisme opérationnel : 5 + 12 ha
      • Aménagement d’un pôle d’échanges (parking silo / ERP 4ème catégorie, gare routière, place publique) : 4 M€
      • Bâtiment industriel pour artisans : 1,2 M€, opération conduite en 18 mois
      • Réhabilitation d’un gymnase-piscine : 750 k€, travaux pendant les vacances scolaires
  • Responsable des opérations d’aménagement et de constructionCC Briançonnais
    Communauté de Communes du Briançonnais (18 000 hab., 100 000 lits) – 2005 > 2007 (2 ans)
    www.ccbrianconnais.fr

    • Principaux projets (25 k€ à > 3 M€)
      • Viabilisation d’une zone d’activités économiques (4 ha)
      • Réhabilitation de décharges et construction de déchetteries
      • Dépollution du site d’un incinérateur
      • Construction d’un centre d’incendie et de secours
      • Transformation d’une école en crèche (40 places)
      • Achèvement d’un immeuble pour saisonniers (33 appart.)
      • Prétraitement par dégrillage (95 000 eh) sur station d’épuration
      • Réhabilitation de trottoirs en lauzes (2000 m²)
      • Aménagements intérieurs de centres d’incendie et de secours

Expérience professionnelle – ingénieur hydraulicien

  • Coordinateur sécurité et qualité de l’alimentation en eau potable
    Syndicat Intercommunal des Eaux de la Région Grenobloise (SIERG) – 2002 > 2005 (3,5 ans)
    www.sierg.org

    • Assistance technique aux communesSIERG
      • Gestion des ouvrages communaux (60 réservoirs – 100.000 m3)
      • Encadrement fonctionnel des agents (20) : exploitation, travaux en régie, essais et mesures
      • Support-conseil : prescription, consultation, maîtrise d’œuvre des travaux dans les réservoirs
    • Planification et prévision
      • Dimensionnement de l’alimentation de Crolles/Bernin à enjeu industriel (ST Microelectronics, SOITEC)
      • Procédure plan Vigipirate-Biotox, calcul analytique du prix de l’eau
    • Mise en place d’un outil informatique gestionnaire de base de données géographique (SIG)
    • Mise en œuvre des règles d’hygiène et de sécurité / ACMO ; sauveteur-secouriste du travail

 

  • Chargé d’affaires en hydraulique et environnement

BET Cedrat Développement – 2000 > 2001 (1 an) : aléa d’inondation, transport solide, géomorphologieCedrat Développement

  • Ingénieur stagiaire

SIERG – 2000 (4 mois) : analyse de l’interconnexion des réseaux AEP de la Ville de Grenoble et du SIERG (300 000 hab.)

LTHE

Laboratoire d’Etude des Transferts en Hydrologie et Environnement – 1999 (2 mois) : test d’un modèle de réchauffement climatique planétaire

  • Consultant junior

    INPG JC

    INPG Junior Conseil / ARM Biotechnology – 2000 : conception d’un appareillage hydraulique

Formation

  • Ecole Nationale Supérieure d’Hydraulique et de Mécanique de Grenoble (école d’ingénieurs pour l’énergie, l’eau et l’environnement)ENSHMG - INPGGrenoble INP - ENSE3
    ENSHMG – ENSE3, Grenoble INP – 1997 > 2000 – mention Bien
    http://ense3.grenoble-inp.fr

 

  • Activités extraprofessionnelles

  • Animation de sorties collectives en montagne été/hiver : Club Alpin Français – depuis 1997
    • Cadre breveté d’alpinisme / cascade de glace, d’escalade et de randonnée pédestre, de ski de randonnée ; instructeur alpinisme
    • Attestation de Formation aux Premiers Secours (AFPS)
    • Responsable des équipes « espoir – jeunes alpinistes » de la FFCAM Isère (28 jeunes)
  • Voyages sportifs
    • Ski-alpinisme : Turquie, Norvège, Suède, Suisse, Alpes fr/ch/it, Italie, Maroc
    • Alpinisme en Equateur, expédition au Népal, trek au Ladakh, escalade en Jordanie, randonnée en Turquie
  • Responsable de séjours itinérants pour adolescents (BAFA) : Etés 1996 à 1998, 20 participants

Larche – Monêtier les Bains, un voyage à ski

A nos premières vacances, en rêvant aux prochaines…

Quelques chiffres : 11.000 m de dénivelé entre 1500m à Plampinet et les 3000m du Pic Laurianne, 185 km pour 36h de montée et 14h de descente (sans les pauses…), tout ça pour 220€.

C’est un raid à ski dans la lignée des grands raids qui marquent une vie de skieur. Ce sont 9 jours à jouer à saute mouton entre France et Piémont, dans des conditions hivernales rendues difficiles par le froid chaque jour à peine moins vif et une nivologie, ma foi, délicate.

Les analphabètes pourront avoir un aperçu du raid en images.

Qui sommes nous ?
Laurianne
est la première à avoir signé pour le raid. Si certains sont des faux débutants toute leur vie, ce n’est pas son cas et seul un sac à viande en coton affichant peu fièrement 380g au compteur révèleait une relative inexpérience de grande itinérance à ski. Ca se travaille 😉
Jeanne
, toujours à 200% et avec une forme de 20 sur 10 au compteur même à jeun, est aussi dans son élément sur les skis mais troque néanmoins des Diamirs contre des Low Tech le premier jour du raid. Future voisine !
Cyril
, l’homme des Hautes Alpes, fin connaisseur du milieu naturel, qui vient gratuitement avec nous à la condition qu’on déchausse dans son jardin. Validé ! Se déplace avec 30 litres pas pleins sur le dos et a toujours la pêche pour tracer…
Et Nicolas, instigateur de cette aventure, marchant dans les pas du formidable Nice-Briançon 2003. Remercie ses camarades d’épopée dans les Alpes du Sud, la météo de la fin du raid, et son GPS qui a tenu bon dans les moments critiques

J-2 – en direct de Météo France, jeudi 9 février 2012
Chaque jour les bulletins Nivo de l’ensemble des Alpes tombent vers 16h dans ma boîte mail. Les modèles météo sont compilés tous les soirs dans 27″ de LCD. Incertitude et solitude, la prévision pour le vendredi 10 février est franchement mauvaise sur l’Ubaye avec de grosses chutes de neige surtout sur la frontière et un important vent du Nord. Bref, risque 4, toutes les orientations sont les plus concernées. Ailleurs, ce n’est pas mieux…
Continuer la lecture

Une année 2012…

Nico vous souhaite une année 2012 savoureuse et constructive !

J’en profite pour pérenniser le jeu concours 2011, quelle est votre meilleure recette savoureuse et/ou constructive à partager pour cette année ? (à insérer dans les commentaires, accourez il y a un gros lot à gagner mais celui ci n’est pas encore déterminé, et je note qu’un certain boulanger a déjà pris un peu d’avance 😉 )

Je vous livre pour ma part celle du famous « rando cake » (l’inimitable Pavé de la Gargouille pour les intimes) : 175g de lait, 50g d’huile d’olive première pression à froid, 2 oeufs, 250g de farine et 6g de levure chimique mais bio, 120 g de sucre et quelques accessoires qui ne font pas tout mais presque (des amandes en poudre et pas en poudre, quelques noix ou noisettes, les indispensables raisins secs, un zeste de citron ou d’orange, etc.). Après 5 minutes de préparation et 1h25 de programme 7 de la machine à pain, c’est prêt et le Dr François Gamby en personne en aurait même parait-il validé le contenu en marge d’une conférence internationale sur la diététique, du moment qu’il est partagé en bonne compagnie !

Bonne Année 2011

Nico vous souhaite une bonne année à l’aide de la traditionnelle carte de vœux !

Je profite de l’occasion pour inaugurer un grand jeu concours, avec à la clé un bon gâteau à gagner (et à partager 😉 ) : qui me donnera tous les prénoms des amis figurant sur de la fameuse carte de voeux ??

Indices :

  • c’est bien sûr des photos de 2010,
  • elles sont dans l’ordre chronologique,
  • une version haute définition de l’image est disponible pour zoomer (33 Mo) ainsi qu’un fichier en moyenne définition,
  • tous les figurants ayant un email ont reçu la carte,
  • il est bienvenu de collaborer, par exemple via les commentaires
  • vous pouvez vous regrouper à maxi 3 pour faire une réponse commune, mais il n’y aura cependant qu’un seul gros lot.

Si personne ne trouve tout le monde (j’suis clair ?), celui ou celle qui aura trouvé le plus de prénoms aura un lot de consolation ; et s’il y a plusieurs bonnes réponses, une question subsidiaire départagera les gagnants.

Date limite de participation : le 31 janvier 2011 à minuit !

A vous de jouer 🙂

(je vous rassure, j’ai pas encore élaboré la solution !!)

Une page se tourne (1)

Après la Clio rouge au petit moteur et le Partner gris-vert, je vous présente le « mini-Partner », à savoir un Citroën Némo qui accompagnera mes prochaines escapades au gazoil 😉

Rassurez-vous, le vélo est toujours dans le coin 🙂

Par contre, pour dormir dedans, faut pas rêver ou bien mesurer moins de 1.50 m… The Yellow Tent a encore de beaux jours devant elle après son escapade népalaise au camp 2 du Makalu !

Un Partner aménagé

Voilà quelques tuyaux visant à aménager un Partner pour dormir, mais cela reste valable avec un Berlingo, Kangoo, Doblo ou autre Ludospace.

Mon cahier des charges était le suivant :

  • l’aménagement tient entièrement dans le coffre
  • les sièges arrières restent 100% utilisables
  • quand l’aménagement n’est pas utilisé, on ne le devine pas de l’extérieur
  • l’aménagement est dépliable en quelques secondes, et on peut rouler avec

Après quelques utilisations, le « décroché » pour l’accès par la porte coulissante n’est pas nécessaire. Contrainte d’utilisation : la plateforme est un peu haute et, malgré des matelas de camping très fins, on ne peut pas se tenir assis –> il faudrait trouver le moyen d’abaisser le système de quelques centimètres pour une meilleure habitabilité, mais pas trop pour ne pas réduire le volume du coffre.

Maintenant, à vous de jouer et d’améliorer le système 😉

 

Makalu

Un grand coup de chapeau à Mike, Sandrine, leurs compagnons et leur équipe népalaise pour leurs exploits au Makalu !

Le frérot garde toujours 2000 m d’avance… 😉

C’est ici que ça se passe : http://www.makalu-2010.com/accueil.htm

Chamonix-Zermatt-MontRose, en détail

Voir aussi : Chamonix-Zermatt-MontRose, en brefLes photos prises par Anne et Vincent

La Dream’Team

Vincent, vice champion du monde de sauter, en roulé boulé, dans un train en marche (le champion c’est moi, souvenir d’un séjour dans les fjords…). Découvrant de manière fortuite que son agenda de la semaine ne comporte que des RV facultatifs, il se permet de soudoyer les refuges à la dernière minute pour avoir une petite place à nos côtés ! Aurait des vues sur l’Alaska pour garder les enfants faire de la montagne pendant que sa femme y travaille.

Anne, la terreur du Vieux Campeur Lyonnais qu’elle a dévalisé tout au long de l’hiver et contraignant parfois les vendeurs à lui céder du matériel enfant (c’est moins lourd) ; elle m’en a gentiment ramené deux mousquetons d’à peine 23 grammes, vague paiement de dette par rapport à mes skis de fond _véritables bijoux familiaux_ qui ont fini leur vie sous ses pieds à une journée de ski de toute occupation humaine, dans le Vercors l’an dernier. Réconciliée avec les loukoums.

Nico, votre serviteur, qui a porté la corde tout le raid et a regretté tout le long son appareil photo, tellement c’était beau (maintenant c’est réparé !). Un gros tiers de chef de la petite bande, se réservant la place de choix du milieu lors des descentes encordées ! Toujours Voironnais, au cœur des Alpes, le pays de la Chartreuse !

Entre refuge, cabanes, rifugio et Hütte

Refuge du Trient

A 3170m, c’est haut perché pour une première étape mais tout se passe bien avec l’altitude. Depuis mon précédent passage en 94′, une extension a été construite avec des vitrages 16/9ème, du grand cinéma pour le coucher de soleil sur les Aiguilles Dorées, l’Aiguille du Tour, etc. Continuer la lecture

Chamonix-Zermatt-MontRose, en bref

Avril 2010. 7 jours de beau temps entre la France, l’Italie et surtout la Suisse, pour un des plus célèbres raids à ski de rando des Alpes (parce qu’il le vaut bien) : C’est Chamonix-Zermatt, agrémenté de deux jours au Monte Rosa.

Voilà quelques photos prises par Anne et Vincent, que je remercie pour leur fraiche et délicate compagnie !

Et pour finir, grâce à Skitour, l’itinéraire comme si vous y étiez :