Tu sais que tu es à Chamonix quand…

  • Ton guide clame haut et fort au réveil « il fait beau » alors que simplement il ne pleut pas (encore)…
  • Tes potes ont 45min d’avance sur la première benne, pour être les premiers de la première benne.
  • T’as payé 45€ de téléphérique, 60€ de refuge et que tu as même pas pu prendre une photo sympa de ton but.
  • Dans ta ligne, il y a au moins un leader et deux seconds à chaque relais, parfois plus.
  • Au bivouac, ton smartphone est calé sur météo Alpes, météo ciel, météo blue, météo Chamonix et météo Caplain pour essayer de trouver un site plus optimiste que les autres.
  • Tes amis grenoblois ne comprennent pas que tu as pris un but météo car à La Bérarde il n’y avait pas un nuage samedi dernier.
    Variante: tu as prévu ta semaine à Cham’ depuis 2 mois, il fait beau, tu es parti avec 1 jour d’avance et tes collègues te lâchent à l’heure du petit déjeuner car ils estiment finalement que la prévision est meilleure sur l’Oisans.
  • Tes camarades sont aussi fiers des courses qu’ils ont fait (pas forcément jusque tout en haut d’ailleurs, l’heure tourne) que de n’avoir raté aucune dernière benne sur leur WE prolongé.
  • Au refuge ou au relais, tu te dis que c’est l’endroit idéal pour parfaire ton anglais.
  • La météo annonce grand beau depuis 3 jours, et toi, tu constates qu’à 10h tu es (encore ?) dans le brouillard.
  • Les japonais de la benne jouent à candy crush sur leur smartphone au lieu de prendre des photos au téléobjectif.

(ceci dit, quand il fait beau, ça a quand même sacrément de la gueule…)

À bientôt dans les Écrins !

2 réflexions au sujet de « Tu sais que tu es à Chamonix quand… »

  1. TSAGA

    Salut Nico !
    On profite d’avoir un peu de connexion dans les Andes, pour prendre des nouvelles des copains en France, et voir nos belles montagnes en photos (même si ici, c’est pas mal aussi !).
    Super sympa ta vision de l’alpinisme chamoniard ! Le site reprend du service, miracle ! On attend d’autres articles maintenant.
    Profitez bien des montagnes pendant la canicule ! Ici c’est la vague de froid exceptionnelle qui fait la une des journaux depuis quelques jours.
    Bises,
    Ariane, Seb.

Les commentaires sont fermés.